Voler en toute sécurité

La sécurité est la mission première et la priorité absolue de skeyes. Elle constitue l’élément central de la culture d’entreprise. skeyes accorde une grande importance à la Just Culture. La sécurité est promue au quotidien et est inscrite dans l’ADN de l’entreprise et de ses collaborateurs. Chez skeyes, la sécurité est analysée et gérée de façon systématique et continue.

1. Un nombre d’incidents toujours au plancher

avion 4

incidents de catégorie A et B (1 et 3)

Évolution du nombre d’incidents de catégorie A (sévère) et B (majeur)

skeyes a enregistré le deuxième meilleur score de son histoire en matière de sécurité en 2018. Compte tenu de la croissance et de la complexité du trafic aérien, la proportion d’incidents A et B a diminué par rapport à l’année précédente. Il s’agit d’un des scores le plus bas d’Europe.

accident 3,63

incidents de catégorie A et B par million de mouvements

accident 0,91

incident de catégorie A par million de mouvements

La sévérité des incidents est évaluée par des experts indépendants sur une échelle de A (sévère) à E (sans impact sur la sécurité). La sévérité d’un incident est déterminée par les séparations horizontales et verticales entre les avions et par le niveau de contrôle sur la situation.

2. Une culture de la sécurité omniprésente

Just Culture

Pour skeyes, la Just Culture est un élément essentiel. Elle offre un environnement de confiance dans lequel le personnel opérationnel peut travailler en toute honnêteté et transparence. À l’aide des rapports et des enquêtes sur les événements liés à la sécurité, la Just Culture met l’accent sur l’échange d’informations cruciales pour l’amélioration continue de la sécurité de la navigation aérienne, en plus du traitement non punitif des erreurs humaines non intentionnelles.

En décembre 2018, skeyes a accueilli une grande conférence du FABEC sur la Just Culture avec des experts de diverses entreprises et autorités de plusieurs pays européens. Thème de la conférence : comment combler le fossé entre la sécurité aérienne et la justice ?

Tous les incidents, aussi petits et insignifiants soient-ils, sont rapportés. Au total, les contrôleurs aériens de skeyes ont signalé 1.489 évènements en 2018. Tous les rapports sont analysés en profondeur par les experts Safety de skeyes pour maintenir le haut niveau de sécurité et sans cesse l’améliorer. De plus, le signalement systématique d’évènements permet d’obtenir un tableau plus précis des actions proactives et réactives à entreprendre.

accident 1.489

signalements d’évènement en 2018

Nombre d’évènements rapportés par les contrôleurs aériens de skeyes

En dix ans, le nombre de rapports d’incidents a augmenté de plus de 900%. Pour la première fois, ce nombre a diminué indiquant une stabilisation probable des effets des mesures prises pour encourager le signalement d’incidents. Cette observation est suivie de près par skeyes.

La forte augmentation du nombre de rapports d’incidents ces dernières années est liée à trois facteurs :

  • l’ancrage de la culture de la sécurité ainsi que l’application et la promotion permanente de la Just Culture ;
  • l’optimalisation des outils de reporting des incidents ;
  • la législation européenne de fin 2015 qui a élargi les types d’incidents à rapporter.

3. Les incidents les plus rapportés

Parmi les incidents les plus rapportés, on retrouve l’intrusion par des pilotes dans un espace aérien contrôlé sans autorisation préalable (93 signalements). Ce type d’incident concerne surtout les aéroports régionaux où le trafic d’aviation générale est plus important.

Un type d’incident fréquemment rapporté concerne les tentatives d’aveuglement de pilotes au moyen de pointeurs laser, même s’il est à nouveau en diminution par rapport aux années précédentes (83 signalements en 2018 par rapport à 101 l’année précédente).

Le signalement de drones dans l’espace aérien contrôlé et dans les zones interdites au vol aux alentours des aéroports est par contre en forte augmentation : leur nombre a doublé par rapport à 2017 (31 signalements en 2018 contre 15 l’année précédente).

Sur les 1.489 rapports d’incident, les enquêtes ont établi que skeyes a porté une responsabilité dans 83 d’entre eux, dont près de 75% (61) de catégorie E, c’est-à-dire sans impact sur le niveau de sécurité.

4. Actions proactives pour la sécurité

changement 30

safety assessments réalisés en 2018 par skeyes

Il s’agit de changements impliquant la sécurité qui ont été signalés à la Belgian Supervisory Authority for Air Navigation Services (BSA-ANS).

Chaque fois qu’un changement technique ou opérationnel (nouveau système, nouvelle procédure etc.) est planifié, cette modification est analysée avant son implémentation sous l’angle de la sécurité et fait l’objet d’une analyse approfondie.

En 2018, cela concernait, entre autres,

  • le programme de modernisation des balises de navigation DVOR/DME;
  • l’introduction de l’Airbus A340-300 à Charleroi Airport;
  • la modernisation du système de gestion du trafic aérien au centre CANAC 2;
  • les projets d’optimalisation de la séparation horizontale des avions (réduction de 5 à 3 milles nautiques) dans la zone d’approche des aéroports d’Ostende et de Charleroi.
securite 4

safety surveys ont été menées en 2018 par skeyes

Les safety surveys sont des audits internes et externes réalisés pour identifier les processus à risque plus élevé et prendre les actions correctives adéquates.

Parmi les safety surveys effectuées en 2018, l’on retrouve:

  • les opérations à l’aéroport de Courtrai;
  • le déménagement des opérations cargo de DHL sur leur nouveau site à Brussels Airport.